18 avril 2021 : 3ème Dimanche de Pâques — Année B

image

Pour télécharger la version imprimable, cliquez ici...

Pour consulter les lectures de ce dimanche, allez sur :

https://www.aelf.org/2021-04-18/romain/messe

 

Lectures de la messe

1ère lecture Ac 3, 13-15.17-19 : « Vous avez tué le Prince de la vie, lui que Dieu a ressuscité d’entre...

Psaume 4, 2, 4.7, 9 : Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage ! ou : Alléluia !

2ième lecture 1 Jn 2,1-5a : « C’est lui qui obtient le pardon de nos péchés et de ceux du monde en...

Évangile Lc 24, 35-48 : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d...

Méditation du troisième Dimanche de Pâques.


Bien Aimés,
Les textes de ce dimanche baignent et prolongent les accents de ce temps de Pâques. Une chose est de rester cantonné dans les 3 lectures et de les décortiquer ; une autre est de les relire à la lumière du décor de ce temps à savoir :
- La certitude de la résurrection du christ avec les diverses manifestations du Ressuscité
- L’élan kérygmatique.
Pour ma part, j’opte pour la seconde démarche.

I. La Certitude de la Résurrection du "Christ"

La grande vérité pascale depuis les apôtres est celle-ci : ’’personne n’a vu Jésus ressuscitant des morts (processus de retour à la vie) mais tous l’ont vu déjà ressuscité ‘’.
Quelques preuves sont à évoquer :
- La pierre enlevée du tombeau (Jean20,1)
- Le tombeau vide (Jean20,3)
- Les bandelettes et le suaire bien posés (Jean20,7)
- Attestation des deux anges ’’ il n’est pas ici, il est ressuscité et rappel des écritures aux femmes dont Marie de Magdala (Jean 20,11-12)
- L’interpellation de Jésus lui – même ’’Marie’’ et la recommandation d’aller annoncer aux disciples (Jean20,16-18).

Outre ce décor au matin de la Pâques (au tombeau), Jésus a pu initier une série d’apparitions qui permettent aux disciples et à nous aujourd’hui de certifier que la résurrection du Christ ne relève pas d’un mythe, d’une légende, d’une fabulation ou d’une spéculation. Non seulement il apparaissait mais il procédait également par le rappel des écritures et confirmait par des gestes – souvenirs pour réveiller leur Foi et booster leur connaissance des écritures.

- Fraction du pain (Les disciples d’Emmaüs Luc 24,30) geste qui rappelle la multiplication des pains (Mt15, 32-38) et surtout l’institution de l’Eucharistie (Matthieu25, 26-29).

- Il offre ses mains et son côté à ses disciples en signe de preuve que c’est bien lui le Crucifié du vendredi saint (Jean20, 20).

- Il le répète à Thomas 8 jours plus tard (Jean20, 27-28).

- Il opère une pêche miraculeuse à la mer de Tibériade ‘’c’est le Seigneur’’
(Jean21, 7-9). Cet acte rappelle la pêche miraculeuse au bord du lac de Génésareth (Luc 5,1-11).

L’Evangile de ce dimanche (Luc24, 35-48) enrichit ce contexte de la certification de la résurrection du Christ. C’est lui le Christ bien que les portes étaient verrouillées par peur des juifs mais aussi les portes de leur coeur et de leur Foi.

- ‘’La paix soit avec vous’’ invitation à stopper frayeur, crainte, peur, doute, révolte, manque de Foi comme Thomas ‘’ Cesse d’être incrédule. Crois’’ (Jean20, 27).

- Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! (Luc 24,39).
Je suis le crucifié du Vendredi Saint. Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. Je suis le ressuscité du matin de Pâques que Marie de Magdala avait vu au tombeau et qui lui avait parlé et envoyé (Jean20, 16-18).

- Avez-vous quelque chose à manger ? (…..) Il mangea un morceau de poisson grillé. Je suis l’abonné des repas avec vous et le producteur et le multiplicateur des pains et des poissons, le nourricier des foules (Matthieu 15, 32-38 ; Marc 8,1-10).

- Enfin, le rappel des écritures, l’envoi en mission pour les disciples et nous aussi aujourd’hui. Jean ajoute même le don du saint esprit et le pouvoir de clé (Jean20, 22-23).
Les christophanies (manifestations du Christ) renforcées par une remise à niveau de leur Foi et un rappel des écritures.

Il s’agissait des séances de rattrapage et de recyclage :

- Perdus, perturbés et révoltés, les disciples d’Emmaüs étaient passés par là (Luc24, 25-27).
- Il leur ouvrit l’intelligence pour comprendre les écritures à l’apparition aux onze (Marc24, 44-45).

II. L’Elan Kérygmatique

Il s’agit de l’annonce du kérygme et cet axe kérygmatique se résume : La naissance du Christ, après le baptême de Jean dans l’eau du Jourdain, sa vie publique marquée par l’annonce du royaume, les signes et prodiges - la passion - la mort sur la croix et la résurrection – enfin la charge d’en être les témoins.

Cette annonce sur la bouche de Pierre au matin de la Pentecôte (Actes 2,1-13), en passant par la prédication apostolique devant les juifs (Actes 2, 14 -36) et le discours dans le temple au portique situé sur le parvis des païens après la guérison de l’infirme, le texte de ce dimanche (Actes des apôtres 3,13-15. 17-19).

Il s’agit encore et toujours de cet axe Kérygmatique de Jésus Christ ’’Saint et juste et Prince de la vie’’.

Cependant une note spéciale s’ajoute ‘’La figure de Jésus comme Récapitulative’’, c'est-à-dire annonce et accomplissement et surtout le correctif et la perfection de toutes les grandes figures de l’ancien testament, jonction des temps et alliances et éternité de tout.

A ce contenu kérygmatique s’ajoute toujours l’obligation de la mission
’’ nous en sommes les témoins’’ (Actes 3,15).
Enfin l’imminence et l’urgence pour la conversion (Actes 3,19).

Soyons témoins du Christ ressuscité et infatigables champions de l’annonce et de la mission en ce temps de turbulences.

Biens Aimés,

Notre méditation se veut un exercice de foi et de partage voulu et initié par père André et Michèle dans le souci d’entretenir notre Foi en ce temps dur de Covid et de faire exploser l’investissement de l’esprit.

Nous avons opté pour une démarche de lire les textes de ce dimanche dans le décor du temps pascal marqué par la certitude de la résurrection par les diverses manifestations et aussi des porteurs de son message qui résume en cet axe kérygmatique : Naissance, vie publique, passion, mort sur la croix et résurrection.

Abbé Augustin TOMBE TOMBE
Curé d’Incourt et d’Opprebais

ALLELUIA ! ALLELUIA !
PROCLAMONS LA BONNE NOUVELLE = KERYGME
ALLELUIA ! ALLELUIA !
LE CHRIST EST VIVANT !

footer_logo

Roux-Miroir - Père André
0476-56.44.42
a.stefanski@hotmail.com
www.upincourt.be


Retrouvez ici le curé de votre paroisse

CÉLÉBRATIONS DOMINICALES – RÉGIME ORDINAIRE

Samedi soir
18h. à St Martin, Roux-Miroir

Dimanche matin
9h30. à Ste Gertrude à Jauchelette
10h. à Ste Barbe, Sart-Risbart
10h. à St Aubain, Opprebais
11h. à St Joseph, Glimes. Tous les 1er dimanche du mois :15h : le rosaire
11h. à St Laurent, Chapelle, des Rameaux à Toussaint, ou à St Denis, Piétrebais, le reste de l’année sauf messe des familles

Dimanche soir
18h. à St Pierre à Incourt